AgilitĂ© đŸ€žâ€â™‚ïž

Cette semaine a dĂ©butĂ©e par deux journĂ©e dans les bois avec des tempĂ©ratures qui n’ont pas dĂ©passĂ©es les -18°C. C’était « frĂšte » comme on dit par ici. Heureusement, j’ai passĂ© une nuit dans un refuge que j’ai fait passer de -9°C Ă  32°C (!) en 3 heures grĂące au poĂȘle, le contraste Ă©tait assez saisissant. Cela m’a permis d’avancer sur mon projet de couture avec un sprint de
 5 heures non-stop, vive l’hiver ! Aussi, j’ai vu le premier arc-en-ciel circulairehalo de ma vie <3

Mon atelier de couture portable
Atelier de couture portable, ça manque un peu de lumiÚre malgré le réflecteur/pare-vent du réchaud à bois.

C’était aussi l’occasion de rĂ©flĂ©chir Ă  l’agilitĂ© et Ă  ce que ça voulait dire de promouvoir certaines pratiques dans l’objectif de me diversifier (plus Ă  venir lĂ -dessus). J’en suis ressorti avec la dĂ©finition suivante :

Agilité (n.f.) : prendre le temps de communiquer.

Tout est lĂ , ce qui a pour consĂ©quence possible de comprendre son Ă©quipe, d’avoir de l’empathie pour ses utilisateur·ice·s, de partager avec ses pair·e·s dans le but de proposer des trucs pertinents. La communication c’est l’inefficacitĂ© qui permet l’horizontalitĂ©.

Sans communication on a besoin de hiérarchie.

Tronc enneigé
Un développeur full-stack bien chargé.

Et en parlant de ce qui pousse sur les arbres :

In other words, the ethical alternatives will not grow on trees. They must be funded. And given that they cannot and will not be funded by the same interests that created the problem to begin with (venture capital), we need alternative, ethical funding to create alternative, ethical infrastructure. The technological infrastructure of our societies must be funded from the commons, for the common good. And that requires political will and a system that’s not institutionally corrupt. Neither of which we have today.

Baby steps (cache)

Aral Balkan essaye beaucoup de choses, Ă  petits pas, et les partage sur son espace. J’aime ça. Il y a une super cagnotte Ă  laquelle on participe (presque) tous et qui nous permet (presque) tous d’en profiter aussi. Indice : ce n’est pas le loto. Quels outils (et donnĂ©es) pour rendre transparente son attribution ? Quels algorithmes politiques (plĂ©onasme) pour influer sur cette rĂ©partition ?

I wish there were a clever marketing name for no-cookies/no-JavaScript sites. It should be a trend.

While the industry is focused on SSL everywhere, we’re not looking at the other half of surveillance tech.

NetNewsWire Privacy Policy (cache)

Brent Simmons nous rappelle que de sĂ©curiser une connexion pour cacher ce que l’on fait et que ça ne soit consignĂ© que par le destinataire
 pour ĂȘtre ensuite revendu en arriĂšre plan est complĂštement incohĂ©rent. De lĂ  Ă  dire que HTTPS encourage les monopoles, la centralisation et les inĂ©galitĂ©s, il n’y a qu’un troll. J’assume.

Via keybase je dĂ©couvre stellar qui revendique « No forks, no energy-wasting, and no unfair staking » pour des transactions monĂ©taires. Je n’ai pas les compĂ©tences pour lire le papier blanc (cache, PDF 200Ko) mais ça semble prometteur. Enfin des micro-paiements en 2019 ?

Arbre givré
Quand on me demande si j’ai eu froid.

J’ai pas mal de conseils pour le grand froid. Ce qui est capital c’est la gestion de l’eau. On a beau ĂȘtre littĂ©ralement entourĂ© d’eau (neige), on peut en arriver trĂšs vite Ă  ĂȘtre dĂ©shydratĂ© sans pouvoir remĂ©dier Ă  cela rapidement. Ma stratĂ©gie actuelle, c’est d’avoir un petit thermos sur moi (effet bouillotte + ça aussi ça gĂšle au bout d’un moment !) d’eau ou infusion brĂ»lante. Je rempli le capuchon/verre de neige et je complĂšte avec l’eau chaude, ça me double la quantitĂ© de liquide ingĂ©rable avec la possibilitĂ© de boire une boisson chaude en cas de besoin. Aussi, c’est la saison oĂč il faut piĂ©tiner sa barre Ă©nergĂ©tique avant de l’ouvrir au risque de se casser les dents


Nous gagnerions Ă  mieux maĂźtriser la quantitĂ© produite et Ă  mieux comprendre ce qui est fait de nos dĂ©chets, ainsi que l’énergie dĂ©pensĂ©e Ă  les trier, les enfouir, les incinĂ©rer. Nous gagnerions Ă  connaĂźtre le coĂ»t environnemental de toute l’affaire, depuis la fabrication des sacs en plastique immonde jusqu’à l’incinĂ©ration d’une matiĂšre qui a en tout et pour tout servi quelques heures, au mieux quelques jours. Nous gagnerions Ă  retrouver le pouvoir de prendre du recul sur ce que nous produisons.

La ville et ses déchets (cache)

Marie-CĂ©cile Paccard partage son chemin de rĂ©silience Ă  travers des notes. À MontrĂ©al la ville offre Ă  chaque rĂ©sident deux bacs : un petit Ă  mettre dans sa cuisine et un plus gros pour stocker en attendant que le camion dĂ©diĂ© passe une fois par semaine. Au printemps, il y a une distribution publique de compost pour boucler le cycle et enrichir les jardins locaux. Je ne sais pas quel coĂ»t cela reprĂ©sente, j’ai l’intuition que le retour sur investissement global est positif.

You probably had several great things you wanted to do, but had to pick just a few of them. If so, then consider thinking of it from a place of celebration.

Instead of feeling regret over what you didn’t do, celebrate what you did do.

Regret vs Celebration (cache)

This. Tiens, et si je rédigeais mes intentions annuelles ?

Soleil Ă  travers les arbres
Au bout du tunnel neigeux, la lumiĂšre.

Fermer de temps en temps les portes et les fenĂȘtres de la conscience ; demeurer insensibles au bruit et Ă  la lutte que le monde souterrain des organes Ă  notre service livre pour s’entraider ou s’entre-dĂ©truire ; faire silence, un peu, faire table rase dans notre conscience pour qu’il y ait de nouveau de la place pour les choses nouvelles, et en particulier pour les fonctions et les fonctionnaires plus nobles, pour gouverner, pour prĂ©voir, pour pressentir (car notre organisme est une vĂ©ritable oligarchie) voilĂ , je le rĂ©pĂšte, le rĂŽle de la facultĂ© active d’oubli, une sorte de gardienne, de surveillante chargĂ©e de maintenir l’ordre psychique, la tranquillitĂ©, l’étiquette. On en conclura immĂ©diatement que nul bonheur, nulle sĂ©rĂ©nitĂ©, nulle espĂ©rance, nulle fiertĂ©, nulle jouissance de l’instant prĂ©sent ne pourrait exister sans facultĂ© d’oubli.

Généalogie de la morale, Nietzsche