Refonte 2014

On commence à vieillir quand on finit d’apprendre.

Proverbe japonais

J’ai passé le mois de janvier à améliorer de manière incrémentale le confort de lecture (RX pour Reader eXperience ?) et d’interactions de ce site.

Premier gros changement, j’ai transformé geek en penseur dans mon menu car il n’y a plus vraiment de billets techniques sur le blog et j’ai constaté que ce terme pouvait être rébarbatif. J’aurais pu choisir blogueur (mais ma mère ne sait pas ce que ça veut dire) ou écrivain (mais ça faisait pompeux), finalement (petit) penseur me va mieux et j’ai d’ailleurs expliqué ce que j’entendais par ce terme sur la page d’accueil qui a été quasi-intégralement réécrite.

Concernant les billets, j’ai changé la police de caractères qui passe à quelque chose d’un peu plus fin et j’ai amélioré l’interlignage. J’ai également ajouté un support de la césure suite à l’article publié sur OpenWeb pour les navigateurs le supportant même si le texte n’est pas justifié je trouve que cela apporte un petit plus. J’ai cédé à la tentation de flatifier (sic) en enlevant la texture en background et en affinant le titre. Et enfin j’ai ajouté une image en fin d’article (non, pas en header flou par contre) dans le but avoué de (re)mettre à terme mes propres photos, on se motive comme on peut. Du coup j’en ai profité pour refaire aussi l’accueil du blog. Les images devraient s’afficher dans une qualité suffisante pour les riches possesseurs de terminaux à haute densité de pixels (Retina™) mais tous les autres payent le prix d’un téléchargement un peu plus long en attendant une meilleure solution.

La tête de page n’a pas encore été retouchée mais il faut que je m’en occupe, notamment car la solution responsive actuelle ne me convient pas avec sa spécificité iPhone™. Le pied de page a pas mal bougé avec l’apparition de boutons de partage pour faciliter les interactions en situation mobile (et car copier/coller une URL n’est pas à la portée de tout le monde, même aujourd’hui). J’ai ajouté des icônes en SVG pour voir ce qu’il était possible de faire avec cette technologie. J’ai aussi ajouté des liens pour continuer l’exploration et offrir des portes de sorties (incluant l’ajout d’un formulaire de Webmentions pour faciliter l’ajout de liens externes).

Niveau sémantique, j’ai ajouté le support des cartes Twitter pour un rendu avec extrait qui viennent compléter les informations de Schema.org. J’ai arrêté d’ajouter du RDFa malheureusement inutilisé.

Rien de révolutionnaire, ça reste relativement minimaliste et permet de se concentrer sur le texte. N’hésitez pas à me faire vos retours à ce sujet !