Demain j’arrête

Je suis donc devenu un sale con méprisant plutôt qu’un introverti refoulé. Victoire.

Demain j’arrête de parler aux gens

Je lis les planches de STPo depuis quelques années et je ne suis jamais déçu par son trait, son humour… son aigreur. Il a décidé de publier un livre de qualité en ayant le courage de s’auto-éditer grâce au crowdfunding.

Même si la plupart des histoires sont déjà disponibles en ligne, le support papier donne assurément une autre dimension et permet de décrocher un peu l’écran le temps d’une soirée, de le prêter, de l’offrir ou au pire d’allumer la cheminée (ouais je suis pas mauvais en comm).

Demain j’arrête les billets même pas sponsorisés.