Cours IUT : les bases

The plan is a lie.

Retours sur mon premier cours à l’IUT d’Arles. La journée a assez mal commencée avec l’impossibilité de retrouver mes adaptateurs DVI-miniDVI… ce qui ajoutait une légère contrainte en plus. Du coup après un petit tour de classe où j’ai pu confirmer que les niveaux étaient vraiment disparates ET que le cours précédents sur les bases de HTML/CSS n’avait pas été assimilé, on est partis sur un petit projet qui nous a servi de fil rouge tout au long de la matinée. J’ai retenu 2 volontés fortes de la part des étudiants : devenir plus autonomes et améliorer la qualité de leurs productions. Yay!

Par groupe de 4 ou 5, les étudiants ont créé une page selon le brief précédemment décrit avec pour consigne de se répartir en groupes de niveaux homogènes. Après 45 minutes, l’un des étudiants (pas celui qui était sur le clavier) présente le travail du groupe à toute la classe. On part ensuite sur l’itération suivante avec des contraintes supplémentaires (dont celle permanente d’avoir une rotation au niveau de la personne qui code). On a pu faire 4 itérations sur la matinée avec les contraintes suivantes :

Les itérations se sont fluidifiées au cours de la matinée avec des rappels et des conseils au fil de l’eau de ma part. Les résultats étaient finalement assez différents en fonction de la priorité du groupe : transmettre et homogénéiser les connaissances (collaboration) ou arriver à un résultat en se répartissant les tâches (coopération). Les deux approches étaient intéressantes car elles sont représentatives de ce qu’ils pourront rencontrer par la suite.

Quelques réflexions en vrac :

Globalement les étudiants avaient l’air assez satisfaits. La mini-rétrospective en fin de cours a fait émerger 2 propositions pour le prochain cours :

Ce sera donc adopté en repartant des bases acquises pour aller vers un peu plus de dynamisme vu qu’ils sont friands d’effets en JavaScript/jQuery, il faut aussi que je leur parle de Flexbox et qu’on prenne le temps de faire une introduction aux différentes méthodes pour initier un site. J’ai reçu 3 emails d’élèves qui souhaitaient me montrer ce qu’ils avaient déjà produit (à mon initiative), c’est peu sur un effectif de 24 mais c’est déjà ça :-).

Discussion suite à l’article :

Intéressant ce premier retour. Etais-tu présent à Paris Web pour l’atelier de Rémi et Delphine sur le sujet (qui faisait suite à celui de Sud Web) ? Sinon, n’hésites pas à jeter un oeil à une tentative de formalisation/capitalisation d’exercices d’intégration, un peu façon WebMaker. Pour l’instant il ne s’agit que de fiches, mais c’est un début...

Boris Chapira, le 2014-10-21 à 13:02