Premier regard

Quelques flocons qui atténuent des contractions,
Une voiture enneigée pour se rendre à la maternité.
Des mesures, des conseils, des murmures, un choix,
Quelques longues minutes de stress et te voilà.

Un cri puis le silence ; presque oppressant,
Un regard et tout s’arrête ; il est vivant.
Découvrir ce monde, un clignement après l’autre,
Fixer mes parents et refléter leurs doux sourires.

Premier hoquet, premières tétées, respirer, dormir,
Tant de sensations à explorer en étant bien accompagné,
Et de personnes à rencontrer pour apprendre à aimer.

Alexandre, bienvenue dans ce monde petit bonhomme,
Il nous reste tant à faire et à apprendre ensemble,
Tu as fait de moi un père, je ferai de toi un Homme.