David Larlet : artisan, contributeur et citoyen.


Archives du site biologeek.com. Publications récentes.

Bilan sur Paris Web 2007

vignette

J'ai longtemps hésité avant d'écrire ce billet car je ne voudrais pas faire une mauvaise publicité à un évènement qui se dénote par ses ambitions (rappelons que c'est une association loi 1901 qui organise et anime tout ça avec brio) et surtout par ses thématiques : des conférences sur l'accessibilité, la qualité et le design. Autant dire que ça change des évènements 3.0 élitistes au possible... Il faut donc prendre ce billet comme des pistes pour améliorer la session 2008 même s'il fait un peu grincer des dents, j'ai attendu quelques jours pour prendre un peu de recul afin d'éviter un billet d'humeur.

Avant tout, je tiens à préciser que je ne suis pas venu le vendredi, ces remarques concernent donc les journées de conférences du jeudi et d'ateliers du samedi.

Accessibilité

C'était LE thème principal de cette année, ce qui peut paraitre ironique compte tenu des difficultés d'accès dues à la grève, ou en tout cas c'est l'impression que j'ai eu et qui était partagée avec toutes les personnes avec lesquelles j'ai eu l'occasion d'en parler. Alors d'accord c'est l'année où il faut en parler car le Référentiel Général d'Accessibilité pour les Administrations est plus que jamais d'actualité mais là je crois qu'il y a eu une overdose, principalement car il s'agissait d'un sujet connu par l'auditoire.

Cela soulève une problématique plus profonde qui est celle du microcosme des communautés du web, c'est pas nouveau (il y a exactement le même phénomène entre libristes) mais c'est à chaque fois frappant : on retrouve toujours les mêmes personnes. C'est intéressant dans la mesure où ça crée des liens toujours plus forts mais ça rend les conférences inadaptées car elles sont données pour être accessibles au plus grand nombre alors que la salle est remplie de professionnel(le)s. Il est dommage d'en arriver à prêcher des convaincus alors qu'il y aurait de nombreux sujets passionnants et originaux à traiter. Ou alors il faut davantage préciser qu'il s'agit de conférences pour journalistes ?

Qualité

La qualité est un sujet très délicat à traiter. En allant à des conférences traitant de la qualité, on s'attend à avoir des présentations de qualité et je dois dire que j'ai été plutôt déçu sur ce plan là. C'est un problème récurrent à ce type d'évènement, il y a des personnes mieux préparées, qui sont plus à l'aise et dont c'est le métier... et il y a toutes les autres dont je fais partie. Le même problème était survenu lors des journées francophones python et nous en étions arrivé à la conclusion avec l'un des organisateurs qu'il faudrait faire des « répétitions » avant pour évaluer les conférenciers, leurs donner des conseils, les obliger à préparer un minimum, etc. Bien sûr, cela demande une organisation énorme et il faut que les conférenciers se prêtent au jeu mais il y a peut-être quelque chose à creuser.

Design

Très peu de notions de design pour les conférences auxquelles j'ai assisté. En revanche, il y avait un atelier sur l'ergonomie très intéressant, peut-être qu'il faut davantage axer Paris Web sur du pragmatique compte tenu du public de geeks présent ? Ou alors avoir des conférences à la limite des deux mondes, sur les CSS ou le design au service de l'ergonomie ? Je ne sais pas, un peu de fraîcheur ne ferait pas de mal aussi, d'autant qu'il y avait pas mal de graphistes émérites dans l'assistance. C'est dommage de ne pas avoir eu quelque chose là-dessus.

Web sémantique

C'est une thématique absente et je pense qu'elle gagnerait à être incluse, c'est un peu hors sujet mais finalement moins que l'avenir du HTML à mon avis (ne lui dites pas il va s'énerver !). L'accessibilité des données passe aussi par leur interopérabilité : le web sémantique est le web des données, celui qui rendra justement accessible toutes ces données de qualité si elles sont bien designées (et hop j'ai collé les 3 mots-clés ;-)). Plus sérieusement, c'est très égocentrique, mais il manque un évènement un peu geek qui permette de réunir les professionnels du web et de les faire débattre, une sorte de GeekCamp sans cartes de visite, sans buzzwords, où l'on se concentre sur l'innovation et sur les moyens concrets de la mettre en œuvre. Devant le succès des ateliers pratiques, plus techniques, on pourrait avoir des conférences un peu plus techniques (par exemple une journée sur les deux, comme nous l'évoquions avec Loïc autour d'un verre).

Il parait qu'il y avait un atelier où l'on a parlé un peu de microformats mais il fallait vraiment le deviner avec son descriptif !

Conclusion

J'ai l'impression de faire mon râleur de service (encore une fois), surtout lorsque je vois tous les billets élogieux qui ont fleuri un peu partout. Le feedback demandé ira peut-être plus dans mon sens ? (anonymat et honnêteté vont souvent de pair...). Ou alors je suis passé complètement à côté et je ne suis vraiment pas la bonne cible ? Attention, je préfère me répéter mais il y a eu de très bonnes choses aussi, c'est juste un arrière goût de « C'était bien mais dommage que... » franchouillard qui mérite peut-être d'être pris en compte pour gagner en qualité.

D'un autre côté, je sais que les organisateurs ont besoin de main-d'œuvre pour pérenniser l'évènement qui est très chronophage. Généralement, quand je critique, j'essaye de m'impliquer ensuite pour améliorer les choses mais je manque aussi cruellement de temps en ce moment et c'est parti pour durer (au final, c'est un peu comme pour ce blog, plus j'ai de choses intéressantes à y raconter et moins j'ai de temps pour le faire...). Dans ces conditions, difficile pour de m'engager sur du long terme mais j'espère au moins pouvoir lancer le débat.

Articles peut-être en rapport


Commentaires

Benjamin D.C. le 22/11/2007 :

Pas grand chose à rajouter de mon côté, je rejoins tout à fait ton opinion.

Christian Fauré le 22/11/2007 :

Je m'étais inscrit aux 2 jours, j'ai abondonné à 15h le premier jour :
- super public
- super organisation

mais :
- sujets et présentations du XX° siècle

J'ai sûrement dû rater les bonnes choses que tu évoques.

bruno bichet le 23/11/2007 :

Tant que les rencontres s'effectueront dans un lieu unique, se seront plus ou moins les mêmes personnes qui y participeront.

Pour ma part, que ce soit pour des raisons de temps, d'organisation familiale ou d'argent (je ne parle même pas des grèves...) il m'était impossible de participer malgré un vif intérêt pour les sujets annoncés.

Le fait que les conférences se passent à Paris n'est pas gênant en soi, puisqu'il suffit de retransmettre le contenu sous forme de compte-rendu texte ou de vidéo.

En revanche, je me demande dans quelle mesure il ne serait pas souhaitable de mettre en place des ateliers décentralisés partout où des bonnes volontés seraient prêtes à mettre la main à la pâte pour la saison 2008.

Ca fait plaisir de lire quelqu'un qui râle un peu : ça change du consensus mou qu'on déteste généralement en politique mais que beaucoup pratiquent dans la blogosphère... ;)



mat le 23/11/2007 :

Pour ma part, j'ai aussi constaté du bon et du moins bon dans le contenu, j'allais faire un billet du même genre. Sur l'overdose de l'accessibilité et du RGAA, j'ai notamment regretté le fait que ca ait occupé la majeure partie de la table ronde du Vendredi :(

Sur la question de precher des convaincus, j'ai trouvé la plupart des confs bien foutues de ce point de vue la: pas trop techniques, expliquant bien les problématiques. Effectivement, les orateurs rompus à ce genre d'exercice se débrouillaient mieux ici, mais bon, c'est en pratiquant qu'on progresse, je trouve ca bien d'avoir donné une chance à des gens qu'on croise justement moins souvent (je n'étais pas la l'an dernier, mais le programme de cette année donnait moins l'impression de s'adresser à la sphère webstandardiste).

Sinon, faut le re-souligner: l'organisation était impeccable, c'était impressionnant. Et d'ailleurs, passer 1h30 dans un métro compressé, arriver et voir des gens vous accueillir avec le sourire alors que les confs ont déjà commencé, puis trouver les croissants et le jus d'orange, c'était cool :-)

giz404 le 23/11/2007 :

De mon côté, je n'ai toujours pas réussi à assister à Paris Web, ni l'an dernier ni cette année. Ma boite avait décidé l'an passé que ce n'était pas nécessaire, sous forme de flatterie de la forme "Mais Guillaume, voyons, tu es assez bon..."
Cette année, manque de temps et d'organisation de ma part.

Vu de l'extérieur, en tout cas, ça a l'air vraiment bien, et ça me fait enrager de ne pas avoir pu me libérer.

David, biologeek le 23/11/2007 :

@Christian Fauré : Ouch tu es dur. C'est bien dommage ça aurait été l'occasion de se rencontrer !

@bruno bichet :
> Ca fait plaisir de lire quelqu'un qui râle un peu : ça change du consensus mou qu'on déteste généralement en politique mais que beaucoup pratiquent dans la blogosphère... ;)

Aaaah... douce blogosphère aseptisée :-)

@mat :

> je trouve ca bien d'avoir donné une chance à des gens qu'on croise justement moins souvent

Tout à fait, moins de stars mais plus d'originalité, je crois que c'était le mot d'ordre cette année il me semble.

> l'organisation était impeccable, c'était impressionnant.

Oui clairement, et surtout des organisateurs très sympathiques !

@giz404 : sinon il y a l'option RTT + se payer le voyage et les confs... ou de meilleures boîtes, demande à mat pour ça ;-)

Neovov le 23/11/2007 :

Je comprends ce que tu ressens, je ressens un peu la même chose, et l'année dernière c'était pareil.

Sauf que ça fait du bien d'assister à ce genre d'événements. Ca arrive trop peu souvent, alors forcément on en attend beaucoup et si c'est un peu en deçà on est déçu...

Mais au final tu as aimé quelque trucs dans l'ensemble, et ça c'est déjà pas mal !

Je pense qu'il faudrait un Paris Web qui se tient plus souvent, en un an il se passe beaucoup trop de choses sur le net pour "résumer" ou proposer de bonne pratiques qui peuvent évoluer très vite.

Je serai totalement pour un GeekCamp :) !
Par contre je suis comme toi, je n'ai absolument plus de temps :( !

Neovov le 23/11/2007 :

PS: Je ne savais pas que tu étais là ! Je serai venu te parler sinon... Une prochaine fois j'espère ;) ! (autour d'un verre, c'est encore mieux)

Stéphane Deschamps le 23/11/2007 :

Plein de remarques intéressantes, je ne suis même pas offusqué ;)

Je vais prendre le temps de lire vos commentaires, à toi David et aux autres, et j'essaie de vous répondre assez vite.

Eric Daspet le 23/11/2007 :

Il est dur d'accorder tous les désirs. Je regrette par exemple que tu n'aies pas été là vendredi car le contenu était justement plus technique et plus adapté à ton profil que le jeudi.

Pour les sujets et les dons d'orateurs, nous sommes malheureusement contraints par les sujets qui nous sont proposés, et par les dons des orateurs eux même. Avant le jour J il est difficile de savoir comment ça va se passer pour certains. Nous pourrions ne prendre que des gens "déjà éprouvés et expérimentés dans l'exercice" mais ce n'est pas l'esprit que nous souhaitions donner à la manifestation.

Pour l'overdose de RGAA (et plus généralement sur l'accessibilité) nous l'avons ressentie aussi donc je fais confiance à l'équipe 2008 pour corriger le tir. Nous avons été surpris par le nombre de questions du public sur ce sujet et ça a occupé un peu trop de temps sur la table ronde.

Je finirai par trois choses :
- Remplissez tous le formulaire de feedback, y compris la zone de commentaire (et mettez y ce autant le positif que le négatif, avoir un seul aspect aide souvent peu).
- Tu es cordialement invité à participer à l'organisation 2008, et je suis sérieux.
- Tu es cordialement invité à proposer un ou des sujets pour 2008 (et là non seulement je suis sérieux mais je suis insistant).

Merci du retour

restau lyon centre le 23/11/2007 :

Tout à fait d'accord.

Adrien Leygues le 23/11/2007 :

Salut !

Ca fait du bien d'avoir un retour qui tend vers l'objectivité.

"Cela soulève une problématique plus profonde qui est celle du microcosme des communautés du web, c'est pas nouveau (il y a exactement le même phénomène entre libristes) mais c'est à chaque fois frappant : on retrouve toujours les mêmes personnes."

On avait fait le constat l'an dernier et c'est dans cet esprit que l'on a fait la journée du samedi axée "communautaire" afin de libérer de la place jeudi et vendredi et tout de même permettre aux "geeks" de se retrouver. Je pense que la direction est bonne car j'ai vu plein de nouvelles têtes cette année et notamment des gens qui ne publient pas sur le web. Personnellement je lutte pas mal au quotidien pour trouver des gens convaincus et PW est un bol d'air rafraichissant qui permet de dépasser les discussions quotidiennes.

"La qualité est un sujet très délicat à traiter. En allant à des conférences traitant de la qualité, on s'attend à avoir des présentations de qualité et je dois dire que j'ai été plutôt déçu sur ce plan là.", complètement d'accord avec Mat, on reste associatif avec l'esprit d'entraide et de soutien qui va avec =) (Merci Stéphane !)

"...d'autant qu'il y avait pas mal de graphistes émérites dans l'assistance. C'est dommage de ne pas avoir eu quelque chose là-dessus.", tout à fait ! Nous encourageons les personnes qui le souhaitent à nous contacter l'an prochain lors de l'appel à contribution afin de voir ce qu'il est possible de faire, on ne va pas vous manger !

"Ou alors je suis passé complètement à côté et je ne suis vraiment pas la bonne cible ?", il me semble que l'honnêteté va dans les deux sens et que tu as peut-être plus ta place en tant qu'orateur qu'en tant que visiteur (perche tendue...).

Stéphane Deschamps le 23/11/2007 :

Je note tout en vrac avec des numéros pour faire comme si c'étaient des titres HTML, faute d'un système de commentaire qui me permette de le faire. (si tu veux changer mon HTML simple et mettre des <hn>, ce serait sans doute plus lisible, d'ailleurs)

1. grinçage de dents

Hé bien pas du tout, tes remarques sont raisonnées et ça fait du bien. Je n'ai pas pris ça pour des râleries mais bien pour ce que tu présentes : des remarques constructives. Voilà, rassuré ? ;)

[addendum de dernière minute] Je relis avant d'appuyer sur "envoyer" mes commentaires ci-dessous, et j'ai l'impression de donner l'image de quelqu'un sur la défensive ; je préciserai donc en préambule que ce n'est pas le cas et que j'essaie juste d'éclairer les coulisses de l'événement, histoire de permettre aux uns et aux autres de connaître quelques-unes des raisons qui ont donné le Paris Web que nous avons vécu.

2. Notion d'auditoire : niveau, "bien connu", etc.

Partant du principe qu'on ne saura jamais satisfaire tout le monde : dans l'auditoire il y avait plein de gens en petites agences. Ces gens n'ont pas, contrairement à l'idée reçue chez les geeks qui mangent du RSS au lieu de cornflakes au petit déjeuner (n'y voyez pas là une raillerie, je me mets dans le lot), ni le temps ni l'énergie de faire de la veille. Or ces mêmes gens doivent se tenir au courant de ce qui se fait.

Maintenant que j'y pense, pas qu'en petites agences, d'ailleurs. Je connais plein de gens dans l'assistance qui sont dans des grosses boîtes mais qui ont la tête dans le guidon et qui ne peuvent pas faire de veille.

Les conférences de deux jours sont là pour répondre à ce besoin : se poser, réfléchir à son métier, repartir avec des pistes.

Or si on ne fait pas ce genre de conférences pour leur permettre de se poser, comment les aider ? Notre volonté d'évangélisation à Paris Web répond à ce besoin-là, sans doute plus qu'au besoin de veille de gens hyper pointus. (ceux-là prenaient un café dans le hall ;))

3. RGAA, accessibilité, poil au nez

Là encore (j'en sais quelque chose pour avoir animé la table ronde), les questions étaient plus nombreuses que sur les autres sujets traités sur les deux jours. C'est comme ça. Mat parle d'overdose, certes. Mais si dans ce genre de circonstance on ne discute pas de ce qui intéresse les gens dans l'assistance, alors où ?

Cela dit, j'ai réfréné plein de questions accessibilité et RGAA à la table ronde, estimez-vous heureux, on aurait pu ne parler que de ça pendant deux plombes :)

4. Inadaptation de la conférence à un public déjà très averti

Peut-être que notre sphère manque de barcamps, tout simplement ? Le public très averti irait aux barcamps, le public pas forcément généraliste mais juste un peu moins averti irait à Paris Web ?

Cela dit, j'entends souvent des gens aller à ce genre de manifestations dans le milieu anglophone (@media, SXSW, Web Directions) et dire que la grosse moitié de la valeur qu'ils tirent de l'événement vient du /networking/ qui a lieu hors des conférences, à la pause et dans les couloirs. Ces gens sont le public averti.

Et puis merde, ça fait quand même du bien de se voir tous pour de vrai, d'abord parce que c'est bon et qu'on ne se voit jamais en vrai, et ensuite parce que ça nous conforte (malgré une défiance légitime vis-à-vis de l'effet "messe") dans le fait qu'on doit sans doute être sur la bonne voie si autant de gens intelligents vont dans le même sens.

(cette dernière phrase est un peu confuse mais on me pardonnera la fatigue ;) )

5. Répétitions des orateurs débutants

Soyons clairs : je fais bien de démissionner. C'est éreintant de courir après les orateurs, de les aider pour certains à écrire leur sujet, leur plan, de relire avec eux d'avance, de discuter presque comme un directeur littéraire. Et ensuite de leur faire un retour avec des points à améliorer, etc.

C'est effectivement une bonne idée, cette histoire de répétitions. Mais bon, organiser ça, c'est une autre paire de manches.

Plus globalement sur les orateurs, c'est rassurant de voir que vous avez compris notre choix de variété :)

6. Design au service de l'ergonomie, graphistes émérites

Oui, voir point 5 pour répondre en partie à cette question. Les graphistes émérites et frais dans l'assistance sont soit trop humbles pour avoir envie de parler, soit trop "jeunes" dans le métier pour avoir suffisamment de recul pour en parler, dirait-on. Là encore il faut leur tirer la manche, et au final ils ne parlent pas.

Tiens, un exemple : Romy, devant un bon café, sait discuter des heures des problématiques de design. Je l'ai tannée pour qu'elle vienne en parler, et elle a refusé parce qu'elle ne se sent pas compétente. Izo, le photographe officiel de Paris Web, c'est pareil. Il a des tas de choses à dire, sur plein de choses, et du recul autour d'une bibine fraîche !

Oui, c'est dommage de ne pas avoir plus de gens sur ce sujet-là. Mais entre lancer un appel à orateurs publics auquel les designers et les ergonomes ne répondent pas ou peu, et faire du pied à ceux qu'on connaît et insister lourdement pour qu'au final eux non plus n'osent pas, je ne vois pas quoi faire de plus.

Espérons que la brêche s'est ouverte cette année, qu'ils ont pigé que Paris Web n'est pas juste un truc de geeks et qu'il y a de la place pour des conférences techniques sur des sujets où on ne verra pas une ligne de code (ergonomie, contenu, deux sujets parmi tant d'autres sur lesquels il reste un milliard de choses à dire).

Par ailleurs, l'équipe de Paris Web changera forcément pour 2008, et les orientations de la conférence seront aussi fonction des 'repreneurs' (je n'aime pas ce mot, on croirait qu'on a vendu une startup et que je vous écris des Seychelles !). Il y a des gens très versés en ergonomie dans le lot, donc ils ont aussi d'autres contacts, donc le vivier d'orateurs va s'ouvrir.

7. Web sémantique

Et hop, buzzword bingo ;)

Blague à part, on a essayé d'être dans le pragmatique cette année, en complément de l'année dernière qui était dans l'évangélisme un poil plus théorique.

Pour autant l'année dernière on a vu la conférence de Karl sur le Web Sémantique, si ça ce n'est pas pile ce que tu voulais entendre... ;)

Il y a moyen de faire des ateliers là-dessus. Profite de l'appel à orateurs qui aura lieu en 2008 pour animer un atelier (comme disait Eric ci-dessus, c'est sincère). Les ateliers sont ce que leurs orateurs en font : voir cette année ce que Stephanie Troeth a réussi à faire par exemple (il y a sans doute d'autres ateliers qui ont été aussi interactifs, mais je n'ai personnellement pu assister à aucun).

8. Conclusion

Cela dit, ce que tu as trouvé bon, j'imagine que tu l'as mis dans le feedback, et que c'est pour ça que tu ne l'as pas répété aussi, mais ça nous intéresse tout autant :)

8 bis. Conclusion 2 en guise de post-scriptum

Merci d'avoir pris le temps de mettre tout ça à plat.

Cédric Magnin le 23/11/2007 :

Je ne vais pas tout énuméré comme Stéphane, c'est beaucoup trop long (t'as vraiment rien à faire au taf ?) !

Paris-Web est une association, composée de bénévoles, qui a pour buts de promouvoir, directement ou indirectement, le développement d'un Web dit "de qualité". Les avis de tous, positifs comme négatifs, pourvu qu'ils soient constructifs, sont les bienvenus et on est même super demandeurs (d'où le feedback, 8 mois la tête dans le guidon, on a du mal à s'auto-critiquer avec la marque de la sonnette sur le front.). La finalité est de faire un événement de qualité pour toucher le maximum de professionnels, par les conférences, les ateliers annexes, et les retours faits sur la manifestation (slides, vidéos, reviews, avis).

Merci pour ton avis et tu ne perds rien pour attendre pour PW08 ! :)

David, biologeek le 23/11/2007 :

Wow, merci Éric, Adrien, Stéphane et Cédric (gentils organisateurs pour ceux qui ne suivent pas) pour ces réponses complètes et détaillées. Mmmh par où commencer ? Ah oui par la fin :

> Cela dit, ce que tu as trouvé bon, j'imagine que tu l'as mis dans le feedback, et que c'est pour ça que tu ne l'as pas répété aussi, mais ça nous intéresse tout autant :)

Oui j'ai répondu au feedback, mais je préfère repréciser :
* l'organisation parfaite, malgré la grève et là vraiment chapeau ! (je sais pas comment vous avez trouvé la salle IBM mais elle était vraiment classe) ;
* les ateliers qui étaient très intéressants (pour avoir assisté à celui avec Stephanie Troeth, effectivement ça remotive pour une année au moins ;-)) même si les intitulés étaient parfois un peu ambigus et lorsqu'on a le choix c'est vraiment important de savoir à quoi on assiste ;
* la promotion, c'est quelque chose qui passe inaperçu mais il a bien fallu communiquer, monter le site, etc. Niveau logistique c'était vraiment bon pour quelqu'un d'extérieur.

Bon et malheureusement je n'ai pas pu assister à la journée du vendredi qui était davantage orientée technique, dommage pour moi.

> Partant du principe qu'on ne saura jamais satisfaire tout le monde : dans l'auditoire il y avait plein de gens en petites agences. [...] Or ces mêmes gens doivent se tenir au courant de ce qui se fait.

C'est là où on n'est pas forcément d'accords ;-)
J'ai vu énormément de geeks dans l'assistance et j'apprends de lecture en lecture qu'il y en avait encore plus que je n'ai pas identifiés ! Ça serait difficile d'avoir un ratio entre les deux, peut-être que le feedback permettra de se faire une idée ?

Bon en tout cas on est d'accords sur le fait qu'il y a deux types de public et c'est à mon avis là où ça coince un peu pour choisir les contenus. Ou alors il faut clairement annoncer la semaine c'est pour les professionnels et le samedi c'est pour les geeks ? (ou alors j'ai pas su lire entre les lignes).

> Peut-être que notre sphère manque de barcamps, tout simplement ? Le public très averti irait aux barcamps, le public pas forcément généraliste mais juste un peu moins averti irait à Paris Web ?

Ok dans ce cas c'est clair, même le samedi c'est pas pour les geeks ;-). Ou alors on enchaîne sur un Geekcamp le dimanche ?

> Barcamp & networking

Bon ok c'est utile de réseauter un peu, ça apporte des clients tout ça, mais les geeks que je connais et qui vont aux Barcamps s'accordent sur ce point : c'est surtout de l'échange de cartes de visite... je reste donc sur mon idée de GeekCamp qui serait plus "instructif".

> [...] je vous écris des Seychelles !

C'est donc pour ça que tu as autant de temps pour rédiger des commentaires ! ;-)

> Et hop, buzzword bingo ;)

Foutaises ! Bon c'est franchement dommage que le web sémantique buzz autant mais finalement c'est moindre mal et au final il y a quelque chose à creuser derrière parce que bon AJAX c'était un peu léger... fin de la parenthèse où je me fais plaisir. Revenons à nos triplets, je prédis une année 2008 avec de la décentralisation des données, des sites RESTful et du RDF un peu partout. On verra bien.

> Pour autant l'année dernière on a vu la conférence de Karl sur le Web Sémantique, si ça ce n'est pas pile ce que tu voulais entendre... ;)

Oui, merci de remuer le couteau dans la plaie :p

> Conclusion

Et pour finir, merci pour les invitations répétées ça fait extrêmement plaisir et aussi pour avoir pris le billet dans le bon sens, ça fait plaisir d'avoir un lectorat intelligent :-).

Cédric Magnin le 23/11/2007 :

Bon déjà, pardon pour la faute ("Je ne vais pas tout énuméré" > "Je ne vais pas tout énumérer", que me flagellent à coup de CD Ubuntu tous les dev .NET (je prends moins de risques...).

> J'ai vu énormément de geeks dans l'assistance et j'apprends de lecture en lecture qu'il y en avait encore plus que je n'ai pas identifiés !

Pour toi un blogger est un geek ? Le raccourci est un peu rapide, non ? Je n'étais pas là l'année dernière pour juger, mais j'ai trouvé l'assistance assez hétérogène. Concernant le feedback, on n'a pas encore dépouillé, mais on devrait effectivement en savoir plus sur le public.

David, biologeek le 23/11/2007 :

> Pour toi un blogger est un geek ?

Mon opml répondrait oui :-)

mat le 24/11/2007 :

Quel succès ce billet :-)

Je voudrais juste revenir sur 2 petits trucs:
* Pour ce qui est de la table ronde, peut-être qu'il aurait fallu en faire plusieurs, en même temps ou pas, sur plusieurs sujets, dépendant des questions. Evidemment je ne sais pas quelles questions n'ont pas été posées donc je ne sais pas trop si c'est une bonne idée, mais bon, ptet une piste pour l'an prochain? Plus de dialogue, ca me parait une bonne idée. J'aurais aimé des débats sur le contenu de certaines conférences qui m'ont paru pas assez argumentées, et le temps pour les questions à la fin n'était pas suffisant pour ca je pense.

* Puisqu'on parle de dialogue, plus de temps, j'aurais aimé 5, voire ptet 10 minutes de plus entre chaque conf. Je réalise bien sur que c'est un peu utopique (vu que le timing était très très serré), surtout pour moi qui aurait dans le même temps aimé une heure de début un peu plus tardive, mais bon, je suggère :-)

Voila voila.

Leporé Thibault le 29/11/2007 :

Pour ceux qui en voudraient un peu plus, j'écris actuellement un résumé de chaque conférence sur mon blog : blog.jour-de-pluie.com/ ;)

goetsu le 22/12/2007 :

Si c'est vrai que beaucoup de questions de la table ronde étaient sur le RGAA au niveau conf c'est sans doute le faite que nous l'ayons séparé en deux parties et 3 orateurs qui a donné l'impression d'overdose.

Concernant les talents des orateurs, il serait intéressant de dire à ceux que vous n'avez pas trouvé excellent le pourquoi histoire qu'il progresse.

Enfin, concernant les barcamp, moi je vais très bientôt vous proposer un WaSP café numéro 2, à priori fin janvier à Paris

David, biologeek le 24/12/2007 :

@goetsu : je ne manquerais pas de venir. Il y a une date plus précise que fin janvier ?

goetsu le 24/12/2007 :

pour l'instant c'est prévu le 28 mais pas encore définitivement arrêté. Je l'annoncerais sur mon blog mais faudra suivre parce que le nombre de place sera limité à 75

Jean le 05/01/2009 :

Paris-Web est une association, composée de bénévoles, qui a pour buts de promouvoir, directement ou indirectement, le développement d'un Web dit "de qualité". Les avis de tous, positifs comme négatifs, pourvu qu'ils soient constructifs, sont les bienvenus et on est même super demandeurs (d'où le feedback, 8 mois la tête dans le guidon, on a du mal à s'auto-critiquer avec la marque de la sonnette sur le front.). La finalité est de faire un événement de qualité pour toucher le maximum de professionnels, par les conférences, les ateliers annexes, et les retours faits sur la manifestation (slides, vidéos, reviews, avis)

Sohbet le 09/12/2009 :

Quel succès ce billet :-)

Je voudrais juste revenir sur 2 petits trucs:
* Pour ce qui est de la table ronde, peut-être qu'il aurait fallu en faire plusieurs, en même temps ou pas, sur plusieurs sujets, dépendant des questions. Evidemment je ne sais pas quelles questions n'ont pas été posées donc je ne sais pas trop si c'est une bonne idée, mais bon, ptet une piste pour l'an prochain? Plus de dialogue, ca me parait une bonne idée. J'aurais aimé des débats sur le contenu de certaines conférences qui m'ont paru pas assez argumentées, et le temps pour les questions à la fin n'était pas suffisant pour ca je pense.

* Puisqu'on parle de dialogue, plus de temps, j'aurais aimé 5, voire ptet 10 minutes de plus entre chaque conf. Je réalise bien sur que c'est un peu utopique (vu que le timing était très très serré), surtout pour moi qui aurait dans le même temps aimé une heure de début un peu plus tardive, mais bon, je suggère :-)

Voila voila.

klipstore le 03/01/2010 :

Tout à fait d'accord.